Posts à la une

Les 3 finalistes !

Comme promis, voici le titre des trois livres finalistes... Le domaine, Jo Witek Dans le désordre, Marion Brunet La fille quelques heures avant l'impact, Hubert Ben Kemoun Bravo à eux. Ils ont remporté les suffrages du public. Reste à attendre le verdict du jury, qui désignera le grand gagnant ! Patience...

Zoom sur Médéric Chapitaux

[if !supportEmptyParas] [endif] Médéric Chapitaux connaît bien le monde du sport. Il est titulaire de plusieurs Master STAPS (Sciences et techniques des activités physiques et sportives). Il a notamment travaillé au ministère des Sports et à la Fédération française des sports de contacts et disciplines associées. Il a accepté de répondre à nos questions sur la précarité de certains sportifs de haut niveau et sur le dopage. Il en explique les causes et nous soumet les pistes qui, selon lui, devraient être suivies pour améliorer les conditions de vie des sportifs de haut niveau et pour lutter contre le dopage. Quelles sont les sources de revenus des sportifs de haut niveau ? En France, il faut

Zoom sur Peggy Leroy

Suite au post relatif aux sportifs de haut niveau et à la précarité de certains d’entre eux, nous vous proposons une courte interview de Peggy Leroy, l’une des journalistes ayant réalisé le reportage « JO : la gloire et la galère ». Comment l’idée vous est-elle venue de faire un reportage sur ce sujet ? Le départ est en fait une coïncidence personnelle. Je me suis cassé un ligament du genou, donc j’ai dû faire des séances de kiné. Le cabinet qui a fait toute ma rééducation est celui de l’équipe de France d’escrime. J’ai fait une rééducation pendant six mois et le kiné me disait que parfois il partait en compétition avec des escrimeurs. Je lui ai posé une question : « Combien gagne un escrime

Dopage et sport de haut niveau

Une ombre plane au-dessus de toute compétition sportive : le dopage. Avec la corruption des sportifs, il est considéré par les autorités sportives (fédérations sportives, organisateurs de compétitions, autorités publiques…) et par le grand public comme l’un des fléaux du sport. [if !supportEmptyParas] [endif] La médiatisation des grandes affaires de dopage n’est pas étrangère à un tel qualificatif : [if !supportLists]-<span style='font:7.0pt "Times New Roman"'> </span>[endif]l’affaire Ben Johnson à la fin des années 1980 (Canadien, champion olympique du 100 mètres aux JO de Séoul en 1988, mais déclassé et suspendu pour dopage quelques jours plus tard) ; l’affaire Festina, dans les an

Les athlètes et la précarité

Aujourd'hui a lieu le lancement des Jeux olympiques 2016, à Rio. Ils se dérouleront jusqu'au 21 août. Nos yeux et nos oreilles sont rivés sur les écrans et sur les ondes. Prêts à encourager des sportifs de haut niveau défendant nos couleurs au quatre coins du monde, nous sommes persuadés que ces hommes et femmes vivent aisément de leur passion. Un rêve pour chaque passionné de sport de haut niveau. Cependant, la gloire, l’argent ne sont réservés qu’à une minorité de sportifs de haut niveau évoluant dans des disciplines générant des fonds importants grâce à leur popularité planétaire. Citons le football, le tennis, le golf, le basket-ball ou encore la boxe anglaise. En effet, de nombreux spor

Harcèlement scolaire : Émilie Laurent, première bachelière de France en 2016, en est l'une des n

Émilie Laurent est la première bachelière de la session 2016 : elle a obtenu la meilleure moyenne au bac (21,22/20). Ses excellentes notes depuis qu’elle est petite attirent les jalousies de certains de ses camarades de classe, au point d’être harcelée. Ce phénomène s’amplifie lors de son année de première, Émilie décide d’interrompre son cursus pour se ressourcer et se protéger. Une pause qui lui sera bénéfique pour repartir plus sereinement au lycée. Elle décide de reprendre son année de première dans un autre établissement, en espérant ne pas subir la même chose que l’année précédente. Elle se dit très bien entourée par ses parents, mais aussi par son professeur principal lors de son red

Parlons du racisme !

Les Français sont sales et aiment la bonne cuisine. Les Allemands sont organisés, mais un peu rigides. Les Noirs sont bruyants et ont le sens du rythme... Ces clichés fondés sur la nationalité ou la couleur de peau sont évidemment des simplifications et ne peuvent concerner tous les Français, tous les Allemands, tous les Noirs de la planète. Ce sont ces clichés qui, généralisés à l’ensemble d’un groupe, peuvent être à l’origine du racisme. Voici un rappel de notre dossier paru dans le numéro 4 de Kezako mundi avec une infographie !

Archive
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© Kezako mundi, un magazine édité par Enrick B. Editions                                                    

Rejoignez-nous sur facebook

  • Facebook - Black Circle