Zoom sur les livres en compétition


Voici le résumé de chacun des livres en compétition dans le cadre du prix Kezako de la littérature jeunesse !

Les regards des autres

Ahmed Kalouaz, éditions du Rouergue, collection Doado, 9,20 €, 96 pages

Laure est une jeune fille sans histoire vivant dans une famille unie et aimante. Mais au collège, c’est une tout autre histoire. Là, des bandes s’acharnent sur les « plus faibles » ou sur les personnes différentes. Laure est consciente de ce phénomène qui s’intensifie dans son collège. Elle analyse bien ce qui motive les « bourreaux » à se regrouper pour harceler certains jeunes. Mais parviendra-t-elle à exprimer ce mal-être, à parler de ce qui se passe entre les murs de son collège ?

© 2016, éditions du Rouergue

Maman, j’ai peur

Jean-Paul Nozière, éditions Thierry Magnier, collection Romans Jeunesse, 14,50 €, 272 pages

Grégoire, un jeune adolescent, se retrouve seul avec sa sœur dans la maison familiale le temps d’un été. Un jour, une jeune fille s’introduit dans la chambre de ses parents pour les cambrioler. Elle est Roumaine. Son regard attire le jeune homme. Il en devient fou amoureux et mettra tout en œuvre pour la retrouver et connaître sa vie. Lors de son enquête, il découvre un véritable réseau qui achète des jeunes filles dans les pays de l'Est et les pousse à commettre des cambriolages. En parallèle, le lecteur suit ainsi l'enquête de Grégoire et l'histoire de l'une des jeunes filles de ce réseau, mettant en évidence le contraste entre le quotidien des deux adolescents.

© 2016, éditions Thierry Magnier

Rock War

Robert Muchamore, tome I, éditions Casterman, collection Grand Format, 16,90 €, 360 pages

Le lecteur découvre l’histoire de trois adolescents. Ils ont des parcours bien distincts. Summer a été élevée par sa grand-mère et doit désormais s'occuper d'elle parce qu'elle est malade. Jay est issu d’une famille recomposée et nombreuse. Dylan est dans une école huppée. Ils ne se connaissent pas, mais tous ont la même passion : la musique.

Les personnages sont déterminés à aller jusqu’au bout de leurs rêves, et ce malgré les obstacles. Le lecteur est plongé dans leur quotidien. La musique est un véritable combat qui les pousse à faire de nouvelles rencontres, à ouvrir de nouveaux horizons.

© 2016, éditions Casterman

Dans le désordre

Marion Brunet, éditions Sarbacane, collection Exprim’, 15,50 €, 256 pages

Sept personnes dont les regards se croisent lors d’une manifestation. Parmi eux, Jeanne et Basile. Ils ne se connaissent pas, mais ils savent à la seconde où ils se voient, qu’ils étaient faits pour se rencontrer. La manifestation est réprimée par les autorités. Certains prennent des coups, d’autres parviennent à sortir de la cohue, d’autres enfin passeront la nuit au poste. Mais au lendemain de la manifestation, les sept se retrouvent, parlent des événements de la veille, font connaissance et refont le monde. Alors que Jules, Lucie, Jeanne et Alison sont à la fac et se posent beaucoup de questions sur leur avenir et sur la société ; Tonio, Marc et Basile ont choisi de vivre autrement. Ils contestent la notion de propriété, déplorent le gouffre qui sépare les gens, la mainmise de l’argent sur la société… Ces trois contestataires leur expliquent qu’ils vivent dans un squat et qu’ils sont sur le point d’être expulsés. Leur mode de vie trouve une résonance dans l’esprit des quatre étudiants. Naît dans ce groupe nouvellement composé une idée : et s’ils montaient ensemble un nouveau squat ? Commence alors une cohabitation, l’ancrage des convictions ainsi qu’une grande amitié. Mais la lutte n’est pas sans danger…

© 2016, éditions Sarbacane

La fille quelques heures avant l’impact

Hubert Ben Kemoun, éditions Flammarion jeunesse, collection Grands formats, 13 €, 253 pages

Tout part d’une altercation entre trois élèves. Annabelle leur dit son ras-le-bol de toutes leurs brouilles qui empoisonnent le quotidien de toute la classe. D’autres élèves acquiescent, tendus, parce que parmi les trois élèves figure Fabien. Celui-ci joue les gros bras, est sûr d’être intouchable parce qu’il est le fils du conseiller municipal et crache sa haine des autres, de tous les autres. Plusieurs points de vue se mêlent. La tension monte... jusqu'au drame.

© 2016, éditions Flammarion jeunesse

Le domaine

Jo Witek, éditions Actes Sud Junior, collection Roman ado, 14,80 €, 336 pages

Gabriel a suivi sa mère qui, pour pouvoir lui payer ses études, a accepté d’être aide-cuisinière, le temps d’un été, dans le château d’une famille fortunée. Gabriel, aux yeux des autres, est souvent perçu comme un jeune garçon un peu étrange. Il aime observer la nature, en particulier les oiseaux, passion acquise grâce à son père qui était ornithologue. Ainsi pense-t-il passer son été dans cet écrin de verdure qui entoure le château. Mais les petits-enfants des châtelains, qui viennent passer quelques jours au château chaque été, viennent troubler ses plans, en particulier la belle, fragile et cassante Éléonore. Il découvre un monde qui l’attire tout en lui étant inaccessible. Naît alors chez lui une curiosité qui se mue rapidement en obsession.

© 2016, éditions Actes Sud Junior

La vérité sur Alice

Jennifer Mathieu, éditions Pocket Jeunesse, 16,90 €, 224 pages

Alice se rend à une fête. Elle est vue en compagnie du mec le plus populaire du lycée. Ce dernier affirme avoir couché avec elle et ajoute qu’un autre garçon a couché avec elle lors de cette même soirée. La réputation d’Alice se dégrade alors à grande vitesse. Mais quand, en plus, le garçon en question meurt dans un accident de voiture et que son meilleur ami, qui se trouvait dans la voiture au moment de l’accident, sous-entend que, juste avant de perdre le contrôle du véhicule, Alice le harcelait de textos… Là, le cauchemar commence. C’est tout le poids de la rumeur, des relations entre jeunes, et de la hiérarchie sociale, qui est évoqué ici.

© 2016, édition Pocket Jeunesse

Bouche cousue

Marion Muller-Colard, éditions Gallimard Jeunesse, collection Scripto, 7 €, 112 pages

Dans la famille d’Amandana, tout est aseptisé, à l’image de la laverie automatique que sa mère gère d’une main de maître. Tout est lisse, on ne rit pas, on ne pleure pas, on ne parle pas de ses sentiments. Aussi, lorsque Amandana ressent des sentiments pour l’une de ses camarades de classe, perdue, elle ne sait vers qui se tourner. Seuls Marc et Jérôme, deux clients de la laverie, des voisins accueillants devenus ses confidents, comprennent la gravité de la situation, la difficulté pour Amandana de surmonter ce sentiment nouveau et considéré par ses parents comme honteux. Devenue adulte, Amandana confie à son neveu Tom, qui vit les mêmes tumultes intérieurs et se heurte à l’incompréhension de sa famille, son expérience, son histoire.

© 2016, éditions Gallimard Jeunesse

Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© Kezako mundi, un magazine édité par Enrick B. Editions                                                    

Rejoignez-nous sur facebook

  • Facebook - Black Circle