Les puces s’invitent dans les entreprises...

Dans l’entreprise de marketing digital Newfusion, en Belgique, certains salariés semblent passer les diverses portes simplement en bougeant leur main. Auraient-ils des pouvoirs de télékinésie ? Pas du tout, ils sont en fait équipés de puces électroniques, dites RFID (Radio Frequency Identification), qui leur permettent notamment d’accéder à leur bureau et à leur ordinateur. Que contiennent ces puces ? Leur nom, leur prénom ainsi que la fonction qu’ils occupent dans l’entreprise.


Ces huit salariés se sont portés volontaires pour qu’on leur implante cette puce de la taille d’un grain de riz, dans la main, entre le pouce et l’index.


Comment l’idée est-elle venue ? Selon l’un des dirigeants de l’entreprise, l’idée est née suite à la perte par plusieurs salariés de leur badge permettant l'accès à l’entreprise.


Toutefois, la question du contrôle excessif des personnes porteuses de l'implant et de l’atteinte à leur vie privée a été soulevée par des associations de défense des droits de l’homme.


Déjà en 2005, l’entreprise suédoise Epicenter avait utilisé cette technologie. Mais pour le moment, ce type d’expérience est encore rare.


Pour en savoir plus sur les puces RFID et leur utilisation, vous pouvez lire ou relire la rubrique Insolite du premier numéro de Kezako mundi (septembre-octobre 2015).

© Enrick B. Editions, Kezako mundi 2015

Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© Kezako mundi, un magazine édité par Enrick B. Editions                                                    

Rejoignez-nous sur facebook

  • Facebook - Black Circle