Actu : la lutte contre la radicalisation

Le Conseil d’État (la plus haute juridiction de l’ordre administratif) a rendu une décision le 26 avril dernier. Il devait dire si les services de police avaient ou non commis une faute en laissant une mineure âgée de 17 ans, pourtant inscrite sur le fichier des personnes recherchées, prendre l’avion vers la Turquie, pour se rendre ensuite en Syrie.


Les parents de la jeune fille qui avait quitté son domicile ont demandé une réparation pour le préjudice subi du fait du départ de leur fille en Syrie. Ils estiment que celle-ci a pu partir à cause d’une faute des services de surveillance dans l’aéroport.


Le Conseil d’État a considéré qu’il y avait bien eu une négligence pouvant constituer une faute. Il a ainsi alloué une indemnité de 15 000 € aux parents de la jeune fille.


Un autre moyen de lutte contre la radicalisation est évoqué dans Kezako mundi 11 (mai-juin 2017) : la lecture critique des informations trouvées sur Internet.

© Kezako mundi 11, mai-juin 2017, Enrick B. Editions

Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© Kezako mundi, un magazine édité par Enrick B. Editions                                                    

Rejoignez-nous sur facebook

  • Facebook - Black Circle