La vie folle et le combat d'Angela Davis racontés dans un livre

Le roman d'Elsa Solal raconte le destin et les combats de l'icône du mouvement de libération des Noirs américains. Angela Davis, intellectuelle, militante féministe, se bat sur tous les fronts depuis un demi-siècle.

C'est l'histoire d'un symbole mondial, celui de la révolte des Noirs aux Etats-Unis, des femmes et de tous les opprimés. Mais lui n'en sait rien. Lui, c'est un jeune réfugié qu'Angela a rencontré à Calais, et à qui elle va raconter sa vie.

Le lecteur de Angela Davis - Non à l'oppression la découvre en même temps que le migrant. Angela ne sait rien de lui, mais il va tout savoir d'elle, au fil des lettres qu'elle lui adresse, comme autant de mains tendues. Son enfance raciste, son engagement militant aux côtés des exclus, la traque dont elle a été victime, accusée d'un meurtre qu'elle n'a pas commis, la prison...

Prisonnière politique, puis libérée sous la pression internationale

L'auteure tisse cette histoire comme un puzzle. Une histoire toujours d'actualité, alors que les tensions raciales se font sentir aux Etats-Unis, à la faveur d'une vague de violences policières contre des Afro-américains ayant soulevé un mouvement de contestation. Elsa Solal lie de façon pertinente cette oppression à celle, peut-être plus insidieuse, moins flagrante, moins généralisée, vécue par des réfugiés arrivés en France et en Europe ces dernières années.

Les lettres d'Angela Davis évoquent autant le combat intérieur contre les démons nés de la haine endurée que la lutte de cette militante, source de souffrances, et d'espoirs. Le livre, c'est bienvenu, célèbre d'ailleurs l'espoir, capable ici de faire déplacer des montagnes.

Angela Davis, Non à l'oppression, Actes Sud Junior, 96 pages, 9 euros.

Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© Kezako mundi, un magazine édité par Enrick B. Editions                                                    

Rejoignez-nous sur facebook

  • Facebook - Black Circle