La sélection universitaire en Europe


En France, le mouvement étudiant contre la sélection à l'entrée de l'université se durcit. Et dans le reste de l'Europe, y a-t-il une sélection universitaire ?

De fait, la France est l'un des derniers pays d'Europe à ne pas appliquer la sélection à l'entrée à l'université. Avec le bac, les étudiants français peuvent y accéder. Mais la loi Vidal pourrait bien faire évoluer ce principe et beaucoup d'étudiants sont inquiets.

Au Royaume-Uni, à la fin du lycée, les élèves passent leur A-Level. Les universités, en général publiques, vont sélectionner les étudiants en fonction des notes obtenues à cet examen.

Sélection aussi en Espagne. Pour intégrer une université publique, les élèves ont deux examens à passer : le bachillerato, à la fin du lycée, puis la selectividad, organisée par les universités elles-mêmes.

Quant à l'Allemagne, elle a un système différent selon les filières. La plupart des universités publiques ne sont pas sélectives et ne demandent que l'Abitur, qui est l'équivalent du bac. Mais en médecine ou en pharmacie, il y a des numerus clausus. D'autres filières, comme la psychologie, le droit ou encore l'économie établissent leurs propres procédures d'admission.

Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© Kezako mundi, un magazine édité par Enrick B. Editions                                                    

Rejoignez-nous sur facebook

  • Facebook - Black Circle