Prendre le temps de trouver sa voie après le lycée


Trouver sa voie ne va pas de soi, au sortir du lycée. Lucas, lui, a pris son temps, parce qu'il en avait besoin, comme le relate Le Monde.

Refusé dans un DUT informatique, le jeune homme a commencé deux licences, beaucoup douté et fait des petits boulots avant de s’expatrier en Belgique pour étudier la bio-ingénierie. Un parcours qui peut sembler sinueux et long. Mais ce fut le temps nécessaire, le concernant, pour que son projet mûrisse.

"J'ai vu ce refus comme une punition"

"Je me sentais très mal, à ne pas savoir quoi faire de ma vie, raconte Lucas, se remémorant la période qui a suivi un second refus à sa demande d'intégrer le DUT informatique. Depuis notre plus jeune âge, on nous bassine qu’il faut trouver sa voie rapidement sous peine de devenir inutile à la société. Les profs nous « menaçaient » de redoublement si on ne travaillait pas correctement. J’ai donc vu ce refus comme une punition plutôt qu’une nouvelle chance de réussir."

Après un passage éclair en LEA et des petits boulots, il est enfin satisfait en bio-ingénierie. "J’ai deux ans de « retard » par rapport aux gens de mon âge mais ce n’est pas un problème. Quitte à redoubler à nouveau si besoin (les sciences, ce n’est pas comme le vélo, ça se perd, donc c’est possible...) ! Je ne vois plus ça comme une punition."

L'intégralité de ce témoignage est à retrouver sur le site du Monde.

Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© Kezako mundi, un magazine édité par Enrick B. Editions                                                    

Rejoignez-nous sur facebook

  • Facebook - Black Circle