Des déchets jusque dans l’espace !


Des milliers de satellites gravitent autour de la Terre et pourraient devenir des déchets s’ils cessaient d’être utilisés. Et les déchets dans l’espace pourraient bien s’accumuler puisqu’il est désormais possible d’y envoyer des objets à un coût bien moindre grâce aux nouvelles technologies.

Par exemple, le 21 janvier, la société aérospatiale privée Rocket Lab a mis en orbite une boule à facettes géante, d’environ un mètre de diamètre, à l’aide d’une petite fusée fabriquée par ses soins (en carbone composite et propulsée à l’aide de moteurs imprimés en 3D) et lancée depuis la Nouvelle-Zélande. Son nom : Humanity Star. L’objectif, selon le fondateur de Rocket Lab Peter Beck est que « Quel que soit l'endroit du monde où vous vous trouvez, riche ou pauvre, en guerre ou en paix, chacun pourra voir Humanity Star briller et clignoter dans la nuit. » Toutefois, ce lancement est loin de faire l’unanimité, notamment au sein de la communauté scientifique. En effet, beaucoup considèrent que cette boule constitue un déchet de plus dans l’espace et que les flashs émis par ses 65 facettes aura pour effet de générer une pollution visuelle nuisant à l’observation du ciel.


De plus, beaucoup craignent que cette expérience ne fasse des émules et qu’un nombre croissant de personnes se lancent dans ce type de projet.


Pour en savoir plus sur l'impact des activités humaines sur la planète Terre, n'hésitez pas à (re)lire notre dossier sur le sujet dans Kezako mundi 17 (avril 2018).


© JohanSwanepoel/Fotolia

Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© Kezako mundi, un magazine édité par Enrick B. Editions                                                    

Rejoignez-nous sur facebook

  • Facebook - Black Circle