C'est quoi, le darknet, cet internet parallèle ?


On l'appelle le darknet. Un internet parallèle, constitué de réseaux privés, cryptés et anonymes. Souvent présenté comme un repère de malfaiteurs et de terroristes en ligne, le darknet suscite de nombreux fantasmes.

Les faits divers n'y sont pas pour rien. En juillet 2017, le FBI a fermé AlphaBay, un des plus gros supermarchés de la drogue et du trafic d’armes en ligne. Ce site existait sur cet internet parallèle au Web que nous connaissons et était accessible uniquement aux utilisateurs connaissant son adresse et utilisant le navigateur crypté Tor.

Que trouve-t-on sur le darknet ? "Tout et son contraire, répond le site de France TV : du pire : la pédopornographie ; au meilleur : les lanceurs d'alerte, les journalistes qui veulent protéger leurs sources et les opposants politiques qui cherchent à contourner la censure de leur pays." On y trouve de la drogue, également, mais pas autant qu'on le croit.

Le darknet, originellement, dans les années 70, ce sont des réseaux isolés pour des raisons de sécurité. Un premier réseau, appelé Freenet, est créé en 2000 par des ingénieurs préoccupés par ce qu'ils jugent être la mise en danger des libertés sur internet.

Rester anonyme

"Tor, qui est le Darknet le plus connu et le plus utilisé, a lui d'abord été conçu par l'armée américaine au milieu des années 90 avant d'être repris en main par des activistes au début des années 2000 pour protéger leur anonymat sur Internet. Entre 2,5 et 3 millions de personnes utilisent Tor tous les jours, selon le site du projet."

Parmi ces derniers, il y a les cyber-criminels. Mais aussi une majorité de personnes qui utilisent ce réseau pour se connecter de manière anonyme, contourner la censure d'une dictature, empêcher les géants du Web de récupérer leurs données...

Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© Kezako mundi, un magazine édité par Enrick B. Editions                                                    

Rejoignez-nous sur facebook

  • Facebook - Black Circle