Le Service national universel, c’est pour bientôt


Image extraite de la rubrique "C'était hier", parue dans Kezako mundi 21, octobre 2018 © Enrick B. Editions, Kezako mundi 2018

Lors du Conseil des ministres du 24 juin dernier, le gouvernement a validé les grandes lignes du Service national universel (SNU). Il a rappelé qu’il ne s’agissait pas d’un retour au service militaire suspendu en 1997. Comment fonctionnera ce SNU ?


Il fonctionnera en deux phases. La première sera obligatoire et concernera les filles et les garçons âgés de 16 ans. Elle durera 1 mois : 15 jours en hébergement collectif en vue de favoriser le brassage social et 15 jours d’engagement en plus petits groupes. La seconde se fera sur la base du volontariat, durera entre 3 et 12 mois et s’adressera aux jeunes âgés de 16 à 25 ans. Cette action volontaire pourra être réalisée dans divers domaines : l’armée, la gendarmerie, l’aide à la personne ou encore la culture. Elle a pour but de développer la culture de l’engagement et pourra par exemple s’effectuer sous la forme de l’actuel service civique (sur le service civique, voir Kezako mundi 14, novembre-décembre 2017).


À partir de quand ? L’objectif du gouvernement est de mettre en place le SNU à partir de la rentrée 2019.


Avant cela, une consultation des jeunes, associations, parents, enseignants… a été menée sur tout le territoire. La consultation en ligne se termine demain : https://consultation-snu.fr/cgi-bin/cawi/Q/bj18965/bj18965.pl


Pour en savoir plus sur la suspension du service national en 1997, vous pouvez (re)lire l’article sur le sujet paru dans Kezako mundi 21, octobre 2018.

Featured Posts
Recent Posts