Zoom sur... les éditions Syros


Aujourd’hui, bouclons la boucle avec le dernier éditeur dont deux des ouvrages concourent pour remporter le prix Kezako de la littérature jeunesse : les éditions Syros (avec Snap Killer de Sylvie Allouche et POV : Point of view de Patrick Bard). Bien sûr, ce tour d’horizon n’est pas exhaustif. L’édition jeunesse est riche de nombreux auteur-e-s, illustrateur-trices et éditeur-trices audacieux et talentueux !

En 1972, les éditions Syros sont créées et commencent à publier des ouvrages accessibles au public et aux professionnels. La maison édite des ouvrages dans les domaines économique, politique et social, sur le monde du travail, le combat pour les droits des femmes ou encore sur la famille et ses évolutions.


En 1995, les éditions La Découverte et Syros fusionnent, puis en 1998 elles sont intégrées au groupe Havas (aujourd’hui le groupe Editis). À partir de 2002, les éditions Syros s’adressent uniquement aux enfants et adolescents.


Le secteur jeunesse a pris vie en 1984. Syros est d’ailleurs la première maison d’éditions à proposer aux enfants des romans policiers écrits par des auteurs de polar adulte (collection « Souris noire ») en 1986.


Trois points essentiels du catalogue Syros jeunesse : un regard critique sur nos sociétés, l’ouverture sur l’autre, les autres cultures et le monde et la curiosité. Si les romans publiés sont majoritairement écrits par des auteur-e-s français-e-s, Syros édite aussi des récits de tradition orale et des albums du monde entier. Avec sa collection « Tip Tongue », des romans bilingues, elle a même obtenu le Label européen des langues.


Aujourd’hui, le catalogue Syros compte 375 titres, avec 35 nouveautés chaque année en moyenne.


Syros en symboles…


Syros est le nom d’une île grecque. Pourquoi la Grèce ? Parce qu’il s’agit du pays berceau de la démocratie. Et l’hippocampe qui orne le logo de la maison d’éditions, on en parle ? Cet animal est l’un des plus atypiques du règne animal : surnommé « cheval marin », il peut entre autres orienter ses yeux dans deux directions différentes, porte une poche ventrale comme les kangourous et c’est le mâle qui porte les petits. Il est aussi souvent considéré comme un animal porte-bonheur, tout un symbole en somme !


Pour en savoir + : https://www.syros.fr


Les deux ouvrages publiés par les Éditions Syros en lice pour remporter le prix Kezako de la littérature jeunesse : Snap Killer de Sylvie Allouche et POV : Point of view de Patrick Bard

Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© Kezako mundi, un magazine édité par Enrick B. Editions                                                    

Rejoignez-nous sur facebook

  • Facebook - Black Circle