top of page

Rencontre avec... Pascaline Nolot


Kezako est allé à la rencontre de Pascaline Nolot, autrice du roman Gris comme le coeur des indifférents, en lice pour le Prix Kezako de la littérature jeunesse 2023. Elle y aborde un thème grave : celui des violences faites aux femmes.


Pourquoi avoir choisi ce sujet difficile, les violences faites aux femmes, comme thème central de votre roman ?


Ce sujet me touche particulièrement, d’abord en tant que femme, mais aussi pour des raisons personnelles. Hélas, ces violences sont toujours tristement d’actualité, partout dans le monde. Il est donc important et nécessaire de ne pas fermer les yeux, de ne pas les passer sous silence. Et ma façon d’en parler, c’est d’écrire… Voilà pourquoi on les retrouve au cœur de mon roman.


Pourquoi avez-vous choisi de vous placer du point de vue de Lyra ?


Adopter ce point de vue me permet de montrer les violences conjugales sous un angle un peu « différent », à travers un regard qui n’est ni extérieur à la situation, ni celui de la victime directe. En effet, Lyra, 15 ans, narratrice du texte, ne reçoit pas les coups et les insultes de son père. Elle est témoin de ce qu’il fait subir à sa mère. Mais Lyra (avec ses petits frères) est bel et bien une victime collatérale de la violence de son père. J’ai essayé d’en dépeindre les conséquences très concrètes sur ses émotions et sur son quotidien d’adolescente : à la maison, en cours au lycée, avec ses camarades, etc.


Pouvez-vous nous rappeler les numéros d’urgence que vous profitez du livre pour indiquer ?


Bien sûr ! Merci à vous de me demander de les rappeler ici :


Le 3919, ou Violences Femmes Info, est le numéro national d’écoute, d’information et d’orientation des femmes victimes de violences (conjugales, sexuelles, psychologiques, mariages forcés, mutilations sexuelles, etc.). Le 3919 est gratuit, anonyme et ne figure pas sur les factures de téléphone.

Attention, il ne s’agit pas d’un numéro d’urgence. En cas de danger immédiat, il faut appeler le 17 pour contacter la police ou la gendarmerie (114 par SMS).


Le 119 est le Service national d’écoute de l’enfance en danger. Ce numéro d’urgence s’adresse princi­palement aux enfants ou adolescents confrontés à une situation de risque et de danger, pour eux-mêmes ou pour tout autre enfant/adolescent dans leur entourage. Le 119 n’apparaît sur aucun relevé de téléphone et peut être composé partout en France et dans les départements d'outre-mer.


Tout mon soutien aux personnes confrontées à ces situations difficiles.


Gris comme le cœur des indifférents, Pascaline Nolot, éditions Scrineo, dès 12 ans, 14,90 €, 99 pages

Comments


Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page