top of page

Zoom sur... Infiltré


Dietrich est un jeune allemand. En pleine Guerre froide entre les États-Unis et l’URSS, il vit en Allemagne de l’Est, de l’autre côté du fameux Mur de Berlin. L’Ouest, comme beaucoup d’Allemands de l’Est, est son objectif, par tous les moyens. Et il parvient à le franchir ce Mur, mais à quel prix. Car pour gagner sa liberté, il est redevable, et c’est peu dire, et sait qu’il est désormais lié à vie à son pays, qu’il devra rendre des comptes, espionner…

 

Qu’en dit Kezako ?

 

On voit bien l’alternance des sentiments qui agitent la conscience du personnage central. L’exaltation fait rapidement place à la peur. Et une fois arrivé aux États-Unis, intégré à la prestigieuse université de Stanford, il se plaît à rêver à une tout autre vie, plus paisible, plus insouciante, jusqu’à ce que viennent se rappeler à lui ses engagements. Ils ne le laisseront pas longtemps tranquille. L’objet de son installation n’est en effet en aucun cas de lui offrir une nouvelle vie, mais bien de placer un nouveau pion dans l’échiquier de la Guerre froide. Dietrich est ainsi en permanence tiraillé entre deux vies, deux modes de vie, deux cultures et entre l’esprit de sacrifice, de fidélité, d’obéissance qu’on lui a inculqué et l’envie profonde, humaine, de liberté.


Inflitré, Laurent Petitmangin, éditions Actes sud jeunesse, dès 14 ans, 15,80 €, 160 pages

Commentaires


Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page