Simul’ONU, Kezako ?


Simul’ONU est un exercice de simulation de travaux de l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies (ONU). Il est proposé à des collégiens, lycéens et étudiants de réaliser cette simulation en groupes pour s’initier à la citoyenneté mondiale. Comment ça marche en pratique ?


Les jeunes participants sont appelés lors de cet exercice à travailler en équipe pour défendre les positions d’un pays ou d’une agence des Nations unies (par exemple l’Organisation mondiale de la santé – OMS).


Les origines de Simul’Onu


Des simulations sont organisées dès les années 1920, alors que l’ONU n’existe pas encore, à l’époque de la Société des Nations. Ces exercices connaissent un réel succès depuis les années 1950 dans le monde entier et ont accueilli plus d’un million de personnes. Les thèmes abordés sont variés : développement durable, égalité femmes-hommes, questions de paix et de sécurité… 35 pays en organisent plus de 400 chaque année. Ces simulations attirent entre 30 et 2 000 étudiants.


Le fonctionnement d’une simulation


Une première phase dite de préparation, qui dure sur 3 ou 4 sessions d’environ 3h30 chacune (organisées pendant l’année scolaire), sert à composer les groupes. Chacun de ces groupes compte une trentaine d’élèves volontaires issus de classes d’un même niveau.


Quelques jours avant la simulation « finale », une dernière séance est organisée pour rappeler le fonctionnement d’une simulation et aborder un thème en lien direct avec l’ONU.


La seconde phase est celle de la simulation à proprement parler. Elle dure une journée. Les élèves sont tout d’abord divisés en 5 groupes représentant un membre du Conseil de sécurité de l’ONU ou un pays concerné par la situation de crise proposée. Chaque élève se voit attribuer un pays et en devient le représentant, appelé « délégué ». Les positions de chacun sont débattues pour donner lieu à des propositions de résolutions (c’est-à-dire des textes qui expriment la volonté ou l’opinion des organes qui les ont adoptés). Ensuite, les élèves votent sur les propositions de résolutions et cette ou ces dernières sont adoptées.


Un exemple… SimONU Egalité des Chances, à Marseille


Le 17 mars prochain aura lieu à Marseille la 10e édition de SimOnu Egalité des Chances, organisée par les associations SimONU et Phoenix de la Kedge Business School de Marseille. Comme expliqué précédemment, le principe est de simuler une assemblée générale de l’ONU. Cet événement s’adresse à des lycéens des quartiers défavorisés de Marseille. Le thème de cette année : les injustices faites aux femmes. L’objectif est d’en savoir plus sur l’ONU, mais aussi d’apprendre à argumenter, être à l’écoute, négocier… Une expérience riche et valorisante pour les participants et qui peut s’avérer très utile pour leur vie future, notamment dans le domaine professionnel.


© SimOnu Egalité des chances, 9e édition, 2016, Kedge Business School

Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© Kezako mundi, un magazine édité par Enrick B. Editions                                                    

Rejoignez-nous sur facebook

  • Facebook - Black Circle