Pourquoi les vagues de froid ne remettent pas en cause le réchauffement du climat


Attention à ne pas confondre météo et climat ! Dès que les vagues de froid, telles que celles que nous connaissons actuellement, font leur apparition, certains les utilisent comme prétexte pour remettre en cause l'ampleur du réchauffement climatique global. Donald Trump, le président américain, climato-sceptique avéré, le premier.

En décembre dernier, il se moquait, dans un tweet, du réchauffement climatique en commentant la vague de froid intense qui sévissait sur la côte est des Etats-Unis.

Scientifiquement, pourtant, mélanger météo et climat n'a aucun sens. La météo varie sur des temps courts, alors le climat varie sur des périodes (très) longues. En gros, quand la météorologie se réfère à l’étude des phénomènes et conditions atmosphériques sur des périodes courtes, le climat, quant à lui, désigne l’évolution de l’atmosphère sur le long terme. Pour le climat, les périodes concernées sont si longues qu’elles sont habituellement imperceptibles à hauteur d’humain, lequel ne vit que soixante et onze ans en moyenne (en 2015).

En France, les températures moyennes des mois de février permettent de comprendre la différence entre météo et climat. Elles montrent que le réchauffement a été de + 0,96 °C en cent dix-huit ans.

Pour autant, les vagues de froid continuent d'exister. Elles sont simplement moins fréquentes.

Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© Kezako mundi, un magazine édité par Enrick B. Editions                                                    

Rejoignez-nous sur facebook

  • Facebook - Black Circle